« Ce Brexit est une entreprise masochiste », par Marion Van Renterghem.

Où en est la négociation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne alors que la date butoir du 31 décembre se rapproche (date de fin convenue dans le cadre de l’accord de retrait de la fin de la période de transition) ? En l’état, il semble que tout reste encore à faire. Marion Van Renterghem, grand reporter, lauréate du prix Albert-Londres et du prix de journalisme européen Louise-Weiss, nous explique ici ce qu’il faut en penser en détaillant les difficultés rencontrées lors de cette négociation qui révèle aussi des méthodes et des approches singulièrement différentes voire… opposées.

Le Brexit a beau avoir eu lieu, les conditions des relations entre les deux parties hier réunies dans l’Union ne présagent rien de bon. Il se peut en définitive que la menace réelle de désunion ne pèse non pas sur l’unité de l’UE, mais sur celle du Royaume de moins en moins uni.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s